NOTRE RAISON D’ÊTRE

Toutes et tous aux urnes le 20 juin !

Ce n’est que par la participation citoyenne à l’action régionale que les solutions pourront être trouvées aux crises démocratique, sociale et écologique.

Pourquoi sommes-nous candidat·e·s ?

Appel de Christelle de Cremiers aux citoyens lors de la marche pour le climat à Chartres le 9 mai 2021. La participation des citoyens à l’action régionale tout au long du mandat est indispensable pour sortir de l’impasse sociale et écologique.

Lire la suite…

Pour une Démocratie ÉcoLogique

Candidature citoyenne aux élections régionales 2021 : Soyons actrices et acteurs de notre destin commun !

La crise sanitaire a muselé les mouvements sociaux qui devaient se manifester dans la continuité de ceux de la fin 2018. Pour autant, le malaise social n’a pas disparu, bien au contraire. La crise dans la crise a révélé l’incapacité de l’action publique à faire face à une grande épreuve collective, sur le plan matériel comme sur le plan psychique. La casse sociale est une réalité. C’est pour notre jeunesse une détresse injuste, pour nos anciens isolés, une épreuve insoutenable.

Je ne suis qu’un citoyen qui souhaite ardemment que toutes et tous puissent vivre dignement et qu’il n’y ait plus d’oubliés, car c’est la condition de la paix sociale.

Pour cela, mon appel s’adresse à de nouvelles personnalités, nombreuses, engagées et indépendantes, mais aussi à des personnes qui, conscientes que rien ne se fait seul, apportent leur soutien. Si vous êtes une femme ou un homme qui a le respect de ses semblables chevillé au corps, que la nécessité vous mène à prendre ou à reprendre le combat politique de manière citoyenne, que, sincèrement, l’argent et le pouvoir ne sont pas vos moteurs, nous réussirons !

Notre société souffre de trop d’individualisme. Ce n’est pas une fatalité. C’est la conséquence logique d’un choix politique ancien, celui de tout transformer en objet de consommation, pour les besoins les plus essentiels comme les plus futiles. Car l’acte d’achat est un acte individuel. Au pouvoir « d’achat », nous préférons le pouvoir « de vivre », libérés de revenus toujours trop bas pour pouvoir exercer notre pouvoir citoyen.

Afin de nous contraindre à acheter, on a cessé de nous apprendre à faire par nous-mêmes, ensemble. Combien de savoirs et de savoir-faire ont été oubliés ! Combien notre société s’est asséchée, coupée de la nature et de la connaissance de ce qui forme, pourtant, notre quotidien ! Que sait-on de l’eau que l’on boit, de ce que l’on mange, des produits que l’on commande, tout seul derrière son écran ? Est-ce ce que nous voulons pour notre santé, notre territoire et notre solidarité ? Même les masques maison sont désormais interdits au profit de masques en plastiques qui doivent s’acheter ! Pour nous, les associations d’entraide et de partage des connaissances, qui ont un rôle majeur dans l’action régionale, seront au coeur de nos priorités.

Afin de produire et vendre de manière illimitée, les grands groupes ont entraîné la société dans la pollution de l’air et de l’eau et dans l’artificialisation insoutenable des sols qui disparaissent avec la biodiversité. Ils ont rendu notre avenir sur Terre incertain sans que personne ne se soucie de notre avis. Il est temps que chacun prenne ses responsabilités et oeuvre pour les humains et pour la nature. Nous voulons reprendre le contrôle de nos vies pour pouvoir envisager un avenir pour nous et nos enfants.

Nous innoverons dans la pratique démocratique : Les candidats de notre liste régionale, ainsi que des citoyens volontaires tirés au sort, formeront, tout au long du mandat, une Commission de concertation et de contrôle citoyen sur les travaux du Conseil régional grâce à l’engagement des futurs élus de notre liste de leur rendre compte tous les mois.

J’appelle les femmes et les hommes qui se reconnaissent dans cet élan enthousiaste et bienveillant à me rejoindre pour former une liste candidate aux élections régionales en Centre Val de Loire, 100 % pour les citoyens et pour l’écologie douce du mieux vivre ensemble. Le sens des responsabilités citoyennes, malgré une société qui nous endort, brûle toujours au fond de nous. Il tient à chacune et à chacun de nous de montrer l’exemple pour une refondation citoyenne, organisée et pacifique et pour revivifier notre démocratie.

Jérémy Clément
Jeremy@democratieecologique.fr

Le dimanche 20 juin, votez et faites voter pour la liste Démocratie ÉcoLogique