Jeunesse et culture

La vie culturelle, miroir de la démocratie

Mardi 8 juin, la FRACAMA (Fédération Régionale des Acteurs Culturels en Musiques Actuelles) a organisé un débat entre les sept listes candidates. Nous a reçus dans ses locaux du 108, rue de Bourgogne à Orléans, lieu emblématique de création culturelle et de lien social. Les sept listes en lice étaient invitées, mais les listes de droite et du centre manquaient à l’appel.

Comment faciliter la création culturelle et l’accès à l’expression culturelle ? En sortie de crise sanitaire et dans un monde économique qui joue les rouleaux compresseurs, la Région Centre Val de Loire doit s’engager fortement.

Les candidat.e.s de Démocratie EcoLogique s’engagent pour un soutien tout au long de la mandature, à la fois pour l’emploi et l’investissement, orienté vers la territorialisation en lien avec les associations de création, d’expression et de promotion et la participation citoyenne à la programmation culturelle.

Lire la suite…

La jeunesse fera autrement

Non seulement les jeunes ont été durement touchés pendant la crise sanitaire, mais ils sont et seront les plus touchés par les trois grandes crises qui s’entremêlent dans notre société actuelle: la crise démocratique, la crise sociale et la crise écologique. Notre espoir : la jeunesse d’aujourd’hui fera autrement. Notre responsabilité est de leur donner le pouvoir de le faire. 

Sur les 12 têtes de listes de notre liste régionale, 4 d’entre elles ont entre 22 et 32 ans. Notre plus jeune candidat a 19 ans. L’envie de s’impliquer est là : il ne faut pas croire qu’elle ait disparue parce que la jeunesse très majoritairement choisit de s’abstenir. La Génération Climat en témoigne, mais aussi les mouvements lycéens. Par leur abstention, ils sont juste en train de dire que cette déconnexion entre les partis, les élus et les gens, ils ne la comprennent pas, ils n’ont pas de temps à perdre. Alors oui, quand il y a une action publique authentique, sans fausses promesses, on les trouve. 

Les candidat·e·s de la liste Démocratie ÉcoLogique s’engagent pour un avenir meilleur co-construit pour et par les jeunes.

Lire la suite…

L'engagement citoyen lycéen

Les jeunes sont les plus nombreux à rejeter la démocratie représentative partidaire à travers l’abstention contestataire. Au cœur de la démocratie participative que nous proposons, il y a l’envie pour les jeunes de s’engager et de devenir acteurs de leur avenir. Cela commence au lycée :

  1. Avec la généralisation des budgets participatifs pour l’animation et le bien-être des élèves. 
  2. Avec des activités pédagogiques pour rapprocher les producteurs locaux et Bio des élèves dans les cantines. 
  3. Avec l’illustration de la rénovation (ou de la construction) éco responsable et bas carbone de leur lycée, domaine dans lequel notre Région s’est distinguée. 
  4. Avec l’orientation, en lien étroit avec leur enseignement, vers les métiers de la transition écologique pour bâtir le monde qui sera le leur.