Démocratie Participative

Les associations portent l'espoir d'une démocratie écologique

SOUTIEN AU MOUVEMENT ASSOCIATIF DU CENTRE VAL DE LOIRE
 
Les subventions des Régions françaises aux associations ont augmenté de 25 % en 6 ans. Pourquoi ? Parce que la précarité augmente régulièrement, le lien social se délite et que l’Etat se désengage gouvernement après gouvernement un peu plus. Donc il faut bien compenser d’une manière ou d’une autre. Ou, plutôt, comment faire autrement quand l’argent public manque, les fins de mois sont difficiles et les besoins de la population augmentent ? On parle d’alimentation solidaire, d’entraide, mais pas que. On parle tout simplement d’inscrire son enfant dans une activité sportive ou culturelle. Parce que ça aussi ça devient compliqué.
 
Il ne semble pas crédible d’imaginer à court terme le retour de l’Etat providence. Il faut donc se débrouiller autrement. Tout d’abord l’effort est là. Si on valorisait au prix marchand les services rendus par le monde associatif bénévole cela représenterait le budget annuel de l’Etat français soit 243 milliards d’euros par an. Mais cet effort sera-t-il durable ? 
 
Nous sommes dans un moment de bascule. Pour toutes les Régions, et on peut dire que la nôtre a anticipé ce moment. On est en train de passer d’un système où les associations jouaient un rôle d’appoint et étaient aidées pour cet appoint, à une société où les associations jouent un rôle central, par la force des choses. Et donc c’est toute la relation entre collectivités territoriales et le monde associatif que l’on doit rendre prioritaire. C’est le défi de la prochaine mandature régionale.
 

L'engagement citoyen lycéen

Les jeunes sont les plus nombreux à rejeter la démocratie représentative partidaire à travers l’abstention contestataire. Au cœur de la démocratie participative que nous proposons, il y a l’envie pour les jeunes de s’engager et de devenir acteurs de leur avenir. Cela commence au lycée :

  1. Avec la généralisation des budgets participatifs pour l’animation et le bien-être des élèves. 
  2. Avec des activités pédagogiques pour rapprocher les producteurs locaux et Bio des élèves dans les cantines. 
  3. Avec l’illustration de la rénovation (ou de la construction) éco responsable et bas carbone de leur lycée, domaine dans lequel notre Région s’est distinguée. 
  4. Avec l’orientation, en lien étroit avec leur enseignement, vers les métiers de la transition écologique pour bâtir le monde qui sera le leur. 

100% pour tous les citoyens : L’Assemblée Régionale Citoyenne Centre Val de Loire (ARC)

La démocratie représentative n’est plus adaptée à la vitesse avec laquelle change la société. Voter tous les six ans, c’est bien, mais c’est largement insuffisant ! Le dé-tricotage du lien social et de la solidarité au niveau de l’État avance de plus en plus vite. La Région se trouve confrontée à des décisions lourdes, impossibles de prévoir en début de mandat. La crise sanitaire, comme l’ensemble des crises sociales et écologiques, frappent durement notre société, sans que les électeurs aient donné mandat par anticipation à leurs élus de prendre des décisions liberticides.

Abstention contestataire, rejet du monde politique et des partis, manifestations contre les décisions du gouvernement, fatalisme et retrait de la vie citoyenne… désormais nos concitoyens pensent majoritairement que la vie de leurs enfants sera plus difficile que la leur.

Les candidats de Démocratie ÉcoLogique s’engagent pour que l’action régionale intègre une dimension participative pour et avec les citoyens, tout au long du mandat.

Lire la suite…

Quelles sont les missions de l’ARC (Assemblée Régionale Citoyenne) ?

UN MANDAT PARTICIPATIF PERMANENT + UN POUVOIR DE COMMUNICATION = UN CONTRE-POUVOIR CITOYEN

Les missions de l’ARC sont pensées dans un esprit de réconciliation des élus et des citoyens pour reconstruire ensemble ce qui donne du sens au vivre ensemble. L’ARC est un antidote à la crise démocratique.

Lire la suite…

Comment fonctionnera l'ARC (Assemblée Régionale Citoyenne) ?

Le fonctionnement de l’ARC doit préserver son indépendance et son autonomie. C’est à cette condition que ses missions pourront être durablement remplies.

Lire la suite…